index alphabétique

ABC D  E FGH I  J  K L M  N OP Q RS T  U  V  W  X  Y  Z Tout


SALSEPAREILLE

Smilax medica.
F. botanique des Liliacées.


La plante qui purifie l'organisme

Autre(s) nom(s) : Liseron épineux, Liset piquant, Smilax rude, Gramont de montagne

Habitat : Originaire d'Amérique centrale et du Sud. Introduite en Europe au milieu du XVIème siècle.

Partie(s) utilisée(s) : Les racines

Indications : Eczéma, Psoriasis, Immunostimulant.

Propriétés : Fortifiante, Stimulante, Antirhumatismale, Diurétique, Dépurative, Sudorifique, Anti-inflamatoire.


Sa racine à des propriétés sudorifiques et dépuratives. Utilisée depuis longtemps pour traiter la syphilis, les rhumatismes, les maladies de peau. La salsepareille a servi autrefois comme motif pour décorer des bas-reliefs, sur des tombeaux chrétiens, on lui attribuait des pouvoirs magiques. La salsepareille aurait une action stimulante des défenses de l'organisme. Au Mexique on consomme sa racine pour ses vertues fortifiantes et aphrodisiaques, cette activité pourrait s'expliquer par le fait que la Salsepareille contient des stéroïdes proches de la testostérone. En Amazonie, elle est utilisée pour accroître la virilité et traiter les troubles de la ménopause.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Plante à port de liane, épineuse, mais non volubile, s'accrochant aux autres végétaux par de nombreuses vrilles et par ses épines . . Caractéristique de la forêt de chêne - vert et de ses formes de dégradations. Feuilles persistantes , alternes, lancéolées et en coeur à la base, bordées de petites dents piquantes. Fruits : petites baies rouges foncées , non comestibles.