index alphabétique

ABCD E  F GH I JKLMNOP Q RS T  U  V  W  X  Y  Z Tout


AURONE

Artemisia abrotanum.
F. botanique des Astéracées.


La plante des troubles féminins

Autre(s) nom(s) : Citronnelle, Armoise aurone, aurone mâle, Ivrongne, Garde-robe, Arquebuse

Habitat : Originaire d'Asie Mineure et du sud de l'Europe. Actuellement, on la trouve dans toute l'Europe, en Asie et en Afrique.

Partie(s) utilisée(s) : Les parties aériennes

Indications : Parasites intestinaux, Stomatite, Régles douloureuses

Propriétés : Tonique, Vermifuge, Stomachique, Cicatrisant


Le nom scientifique de l'aurone lui vient de la divinité grecque Artémis, qui était la déesse de la chasse mais aussi des femmes. Son rôle était de protéger et d'aider les femmes, principalement dans les domaines de la menstruation et d la conception. Et autrefois, l'aurone, qui a des propriétés emménagogues, était utilisée non seulement pour régulariser le cycle menstruel et diminuer les douleurs dues aux règles, mais aussi pour stopper les grossesses non souhaitées. L'aurone est également tonique, antispasmodique et astringente. Comme l'armoise, elle est censée aider à lutter contre la fatigue et les infections. On la recommandait contre les rhumes et les douleurs gastriques. Reconnue pour être vermifuge, on la prenait en infusion pour expulser le ver solitaire. Jadis, on l'utilisait aussi comme insecticide et on en faisait de petits bouquets séchés.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
L'aurone est un sous-arbrisseau dressé, touffu qui atteint une hauteur maximum de 80 cm à 1 mètre, à pousses grises duveteuses. Il possède une tige ligneuse, duveteuse, irrégulièrement ramifiée. Les feuilles simples, sont velues, grisâtres en dessous, glabres au-desus. Les têtes de fleurs (ou capitules), globuleuses, très nombreuses, d'un jaune pâle, sont groupées en longues panicules feuillées.