index alphabétique

ABCD E  F GH I JKLMNOP Q RS T  U  V  W  X  Y  Z Tout


BARDANE

Arctium lappa.
F. botanique des Astéracées.


Pour une peau nette

Autre(s) nom(s) : Bouillon noir, Napolier, Glouteron, Gretteau, Grappon, Grippe copeau, Herbe à la teigne, Oreille de Géant, Peignerolle, Pignet, Chou d'ane, Herbe aux pouilleux

Habitat : Originaire de l'Europe et de l'Asie. Dans toute l'Europe et l'Asie septentrionale, naturalisée en Afrique et en Amérique du Nord

Partie(s) utilisée(s) : La racine

Indications : Acné, Eczéma, Infections cutanées.

Propriétés : Dépurative, Antibactérienne, Antifongique, Diurétique, Cholérétique


Elle fait la joie des enfants qui se bombardent ou décorent leurs vêtements avec ses fruits, hérissés de petits crochets, qu'ils appellent « balles collantes » et « boutons de pompier » ou « de mendiant ». Elle fait aussi celle des grandes personnes lorsqu'elles savent les services qu'elle peut leur rendre. Considérée à juste titre comme l'un des plus beaux spécimens de notre végétation indigène, la bardane est commune sous presque tous les climats (Virgile conseillait d'en débarrasser les prairies car elle est un mauvais fourrage) et s'accommode de tous les terrains. Le succès médicinal de la Bardane date de l'Antiquité ; il ne s'est jamais démenti au cours des siècles. On raconte qu'elle aurait guéri le roi Henri III d'une grave maladie de peau.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
La Bardane est une plante bisannuelle ou vivace de 60cm à 1m60 à racine fusiforme, charnue, longue, de la grosseur d'un doigt, blanchâtre en dedans, brune en dehors. La tige, dressée, haute de 1 mètre et plus, est cylindrique, strièe, rougeâtre, ferme, épaisse, rameuse. Les feuilles sont très larges, un peu cordiformes, plus petites en s'élevant vers le sommet, un peu dentées sur les bords, d'un beau vert dessus, cotonneuses dessous. Les fleurs, violet-pourpre, sont groupées en petits capitules constituant une panicule terminale. Elles sont entourées d'un grand nombre de petites bractées étroites, rudes, imbriquées, dirigées dans tous les sens, terminées au sommet par un petit crochet recourbé à l'extérieur.