index alphabétique

ABC D  E F G  H  I  J  K L M  N OP Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z Tout


CHARDON BENI

Cnicus benedictus.
F. botanique des Astéracées.


Utilisé pour régulariser les fonctions digestives.

Autre(s) nom(s) :

Habitat : Préférant les sols secs et sablonneux, le chardon béni est présent dans tout le pays méditérranéen.

Partie(s) utilisée(s) : La plante entière fleurie

Indications : Ulcères, Plaies, Engelures, Hémorroïdes, Rhumatismes, Digestion difficiles.

Propriétés : Antirhumatismale, Diurétique, Fébrifuge, Digestive, Antibiotique, Détersive


Les vertus médicinales attribuées à cette plante au XVIème siècle lui ont valu l'épithète de "béni". Les Italiens la considéraient comme la panacée. Il n'y a pas longtemps encore, le chardon était utilisé à la campagne en décoction contre les engelures ou en bain de siège contre les hémorroïdes. Il est intéressant de savoir qu'après la Première Guerre mondiale, lorsque le houblon vin à manquer, les fabricants allemands de bière utilisèrent avec succès le chardon béni pour faire leur boisson nationale.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Le chardon béni est une plante annuelle, à racine grêle et pivotante, de 20 à 60 cm. La tige, dressée, velue, a de nombreux rameaux écartés. Les feuilles sans stipules sont longues, lobées, sinueuses et épineuses. Les fleurs, visibles d'avril à juillet, sont jaunes, groupées en capitule velu, laineux, muni de feuilles et de bractées, intérieures et extérieures. Le fruit est cylindrique, muni de cottes fines, surmonté de poils soyeux.