index alphabétique

ABC D E F G H  I  J  K LM N  O PQRST U  V  W  X  Y  Z Tout


AIGREMOINE

Agrimonia eupatoria.
F. botanique des Rosacées.


La gardienne de la voix.

Autre(s) nom(s) : Agrimone, Eupatoire des anciens, Eupatoire des Grecs, Herbe de Saint Guillaume, Herbe de Sainte Madeleine, Thé du Nord, Toute-bonne, Soubeirette, Francornier

Habitat : Commune dans presque toute l'Europe, sauf en altitude, l'aigremoine aime les lieux arides, les buissons, les bords des chemins.

Partie(s) utilisée(s) : Les feuilles et les sommités fleuries

Indications : Angines, Enrouements ou Extinction de voix, Laryngite, Ulcères variqueux, Diarrhées

Propriétés : Astringente, Emménagogue, Vulnéraire, Anti-inflammatoire, Antidiabétique


Elle tient son nom de son action en bain d'œil contre les taies, en calmant l'inflammation. Longtemps réputée comme agent vulnéraire, c'est-à-dire apte à cicatriser les ulcérations ou les plaies cutanées, l'aigremoine exerce surtout son action anti-inflammatoire et sédative au niveau des muqueuses de la gorge ou des intestins. De plus, elle tend à augmenter les sécrétions salivaires.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
L'aigremoine est une plante vivace dont la tige herbacée, cylindrique, dressée, velue et simple peut atteindre 40 à 50 cm. Les feuilles, alternes, sont très découpées, à folioles lancéolées, profondément dentées, d'un vert cendré dessous et velues sur les deux faces. Les fleurs, jaunes, groupées en épi terminal, s'épanouissent de juin à août. Le fruit, membraneux, est renfermé par le calice.