index alphabétique

A B C D E F GHI J K L  M  N OP Q RST U  V  W  X  Y  Z Tout


PAPAYER

Carica papaya.
F. botanique des Caricacées.


Au coeur de la minceur

Autre(s) nom(s) : Papaye, Poire à foie, pied-papaye, Melon des Tropiques

Habitat : Originaire d'Amérique centrale, cultivé dans les régions tropicales.

Partie(s) utilisée(s) : Pulpe, graines.

Indications : Cellulite avec oedèmes associés, Digestion difficile (troubles de sécrétion des sucs digestifs).

Propriétés : Enzymatique, Digestive, Antioxydante, Antiradicalaire, Régénérante, Détoxicante


Il a été découvert aux Antilles en 1579 par des Européens qui lui ont conservé son nom caraïbe. Par contre on le retrouve aussi bien en Amérique du Sud qu'en Inde ou en Afrique du Sud. Les " curanderos ", guérisseurs indiens des hauts plateaux des Andes, utilisent encore une pâte faite de graines de papaye broyées pour soigner les éruptions d'urticaire et les petits problèmes de peau. La papaïne qu'on trouve dans les feuilles et sous l'écorce de la papaye est depuis longtemps employé pour traiter divers troubles digestifs et soigner les plaies et blessures qui guérissent mal. En Gambie, on utilise couramment, même dans les hôpitaux modernes, un onguent à base de papaye pour traiter les brûlures.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Le papayer, un petit arbre de quatre à six mètres qui croît sous les tropiques, produit un fruit très apprécié, dont la chair à maturité est tendre, sucrée et savoureuse, ayant un peu l'apparence d'un melon allongé ou globuleux, à peau verte virant à maturité au jaune orangé, voire au rouge sombre.