index alphabétique

ABCDE F GH I  J KLMN O P Q RST U VW X  Y  Z Tout


GENTIANE

Gentiana lutea.
F. botanique des Gentianacées.


Nuits sereines

Autre(s) nom(s) : Grande gentiane, Jansonna, Gentiane jaune, Quinquina indigène

Habitat : Commune dans le centre de l'Europe, la gentiane se plaît dans les lieux montueux, les terrains calcaires, les bois, entre 800 et 2 000 mètres d'altitude.

Partie(s) utilisée(s) : La racine

Indications : Perte d'appétit, Fatigue, Troubles gastro-intestinaux

Propriétés : Fébrifuge, Tonique, Dépurative, Vermifuge, Résolutif


L'histoire de la gentiane, plante typique des moyennes montagnes européennes, remonte au moins à l'Antiquité grecque. Au fil des siècles, ses vertus curatives ont fait l'objet de croyances, mythes et légendes des plus étranges. La gentiane tiendrait son nom de Gentius, célèbre roi d'Illyrie qui l'aurait découverte. Au moyen-âge, elle était considérée comme une panacée et entrait dans la composition des remèdes miracles. Quelques siècles plus tard, au XVIIIe siècle, on disait qu'en consommer régulièrement assurait santé et longue vie. La racine de la gentiane jaune entrait enfin dans la composition de sachets magiques destinés aux rituels de retour d'affection. La gentiane est traditionnellement connue par la liqueur de gentiane, de goût amer et aux propriétés toniques et dépuratives, que fournit la racine.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
La gentiane est une belle plante vivace à racine cylindrique, longue, grosse, charnue, spongieuse, rameuse, brun jaunâtre. La tige, de 1 mètre environ, est cylindrique, dressée, elle porte des feuilles opposées, grandes, entières, embrassantes. Les fleurs, visibles de juin à août, sont nombreuses, d'un beau jaune, elles sont réunies en grappes à l'aisselle des feuilles supérieures. Le fruit est une capsule ovale à quatre angles arrondis qui renferme un grand nombre de graines aplaties.