index alphabétique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRST U VW X YZTout


CHARDON MARIE

Silybum marianum.
F. botanique des Astéracées.


La plante fondamentale du foie

Autre(s) nom(s) : Sylibe de Marie, Lait de Notre-Dame, Artichaut sauvage, Chardon argenté, Epice blanche

Habitat : Commun dans les régions chaudes et tempérées, le Chardon Marie ne pousse guère au-dessus de 700 mètres d'altitude. Sa culture demandant un sol fumé et frais.

Partie(s) utilisée(s) : Le fruit

Indications : Insuffisance hépatique, Cirrhose du foie, Hépato-protecteur, Calculs biliaires, Règles abondantes.

Propriétés : Hépatoprotectrice, Hémostatique, Antioxidant


Le nom de chardon marie vient d'une jolie légende du Moyen-Âge. La Vierge Marie, voulant cacher l'enfant Jésus aux soldats d'Hérode, le dissimula sous les larges feuilles d'un chardon. Dans sa hâte, quelques gouttes de lait tombèrent de son sein sur les feuilles, qui en ont gardé une trace héréditaire près de leurs nervures. D'un point de vue plus scientifique, le fruit de cette plante renferme trois substance bénéfiques pour le foie (Silibimine, Silychristine, et Silydianine), réunies sous le nom de silymarine.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Le Chardon Marie est une belle plante bisannuelle, à racine pivotante forte. longue, épaisse, fibreuse. La tige, de 1 mètre et plus, est cylindrique, robuste, dressée, très souvent rameuse. Elle porte des feuilles alternes, très grandes, sans sti-pules, tachées de blanc le long des nervures, bordées d'épines dures et pointues. Les fleurs sont groupées en capitule arrondi, très gros, placé à l'extrémité de la tige. Le fruit est un peu comprimé et lisse.