index alphabétique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRST U VW X YZTout


GRENADIER

Punica granatum.
F. botanique des Punicacées.


Un fruit purifiant, nutritif d'une saveur douce et parfumée.

Autre(s) nom(s) : Grenade, Balaustier, Miouganier, Arosse, Granatier, Migranier

Habitat : Originaire des zones méditerranéennes. Cultivé en pleine terre dans les régions chaudes du globe.

Partie(s) utilisée(s) : Le fruit; les fleurs et l'écorce de la racine

Indications : Tænia, Ascaris, Diarrhée, Asthme, Aphtes

Propriétés : Vermifuge, Astringent


Dans la mythologie grecque, le grenadier est le symbole d'Aphrodite à Chypre. Au Moyen-Âge, il est un attribut de la Vierge. Une légende arabe raconte qu'un jour un père étant tombé amoureux de sa fille, celle-ci, pour lui échapper, se donna la mort. Elle fut transformée en grenadier par les dieux tandis que le père l'était en épervier. C'est depuis ce temps-là, dit-on en Orient, que les éperviers tournent autour des grenadiers sans jamais oser s'y poser. Les anciens auteurs arabes parlaient de la grenade dans les termes suivants : "c'est un fameux fruit, d'un certain arbre bien connu : ses fruits sucrés produisent un effet calmant sur l'estomac et la toux, par contre ses fruits acides font du bien lors des maladies d'intestin et d'indigestion ; de même ces fruits sont très appréciés lors des douleurs cardiaques. Juteuse (elle renferme plus de 80 % d'eau de constitution) et délicatement acidulée, la grenade est un fruit à redécouvrir pour sa saveur douce et parfumée, ainsi que pour ses apports nutritionnels intéressants.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Le grenadier est un arbre de 5 à 7 mètres, à tronc tortueux, qui se divise presque dès la base en nombreux rameaux opposés, épineux. Les feuilles, opposées, courtement pétiolées, lancéolées, lisses, luisantes, sont d'un très beau vert. Les fleurs, rouges, sont presque solitaires à l'extrémité des rameaux. Le fruit est une capsule globuleuse, de la grosseur d'un poing, couronnée par les sépales dentées du calice. A l'intérieur, se trouve un grand nombre de loges qui renferment chacune un amas de graines succulentes.