index alphabétique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRST U VW X YZTout


LAMIER BLANC

Lamium album.
F. botanique des Labiées.


Contre les excès d'acide urique

Autre(s) nom(s) : Ortie blanche, Ortie morte, Ortie folle, Archangélique, Ortie jaune

Habitat : Pousse dans toute l'Europe et l'Asie.

Partie(s) utilisée(s) : Les fleurs et les sommités fleuries

Indications : Goutte, Excès d'acide urique, Troubles gynécologiques.

Propriétés : Dépurative, Astringente, Expectorante


Encore appelée ortie blanche car il ressemble à l'ortie, le Lamier blanc n'est cependant pas urticant. Il pousse dans toute l'Europe et l'Asie et se couvre, au printemps, de fleurs blanches très appréciées par les abeilles. Son nom provient du grec Lamos (bouche), Lamia apparaît dans la mythologie comme une jeune fille aimée de Zeus dont la femme Héra jalouse fit mourir le bébé illégitime. Lamia devint alors jalouse des mères heureuses et devenue ogresse se mit à dévorer les enfants. Il est depuis toujours utilisé en décoction pour ses propriétés astringentes et cicatrisantes. C'est le soufre qu'il contient qui lui confère ses vertus anti-microbiennes, anti-inflammatoires et anti-séborrhéiques.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Le lamier blanc est une plante vivace à racine fibreuse, un peu rameuse, blanchâtre. La tige, de 20 à 50 cm, est velue, simple ou rameuse. Les feuilles, opposées, longuement pétiolées, sont ovales avec une pointe aiguë, ciselées, gaufrées, d'un joli vert tendre. Les fleurs, blanches assez grandes, groupées à l'aisselle des feuilles supérieures, ressemblent à une gueule d'animal ouverte, elles sont visibles du printemps à l'automne. Le fruit est divisé en 4 parties.