index alphabétique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRST U VW X YZTout


MAUVE

Malva sylvestris.
F. botanique des Malvacées.


Une des sept fleurs pectorales

Autre(s) nom(s) : Grande mauve, Fausse guimauve, Beurrat, Fouassier, Meule, Fromageon, Mauve sauvage

Habitat : Pousse dans toute l'Europe et le nord de l'Asie

Partie(s) utilisée(s) : La fleur

Indications : Enrouement, Bronchite, Toux, Laryngite.

Propriétés : Expectorante, Antitussive, Anti-inflammatoire, Emolliente.


Dans l'Antiquité, elle était considérée comme une plante sacrée, libérant l'esprit de l'esclavage des passions. En France, Charlemagne la voulait comme plante ornementale dans ses jardins.Au XVIème siècle, en Italie, la mauve portait le nom de omnimorbia, ce qui signifie "contre toutes les maladies". La mauve est l'une des sept "espèces pectorales", aux propriétés adoucissantes des voies respiratoires.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Plante bisannuelle poilue, assez grande (1m50 maximum) ayant des tiges dressées, parfois brièvement étalées puis redressées. Feuilles alternes, réniformes à arrondies possédant 3 à 7 lobes dentés assez ronds. Le pétiole est généralement plus long que le limbe. Les fleurs (2 à 3 cm de diamètre)possèdent 5 pétales, sont roses à pourpres, en forme de coeur, avec 3 nervures plus foncées. Les filets des étamines sont soudés entre eux sur toute leur longueur, sauf au sommet vers les anthères. Ceci est caractéristique de la famille des Malvacées. Les fruits sont circulaires et sont formés de nombreux carpelles accolés et entourés par les sépales.