index alphabétique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRST U VW X YZTout


PETITE PERVENCHE

Vinca minor.
F. botanique des Apocynacées.


L'oxygénation du cerveau ou le bien-être cérébral

Autre(s) nom(s) : Violette de serpent, Violette des sorciers, Pervenche mineure, Pucelage, Bergère

Habitat : Originaire d'Europe, où elle forme de beaux tapis fleuris en lisière des bois et des haies.

Partie(s) utilisée(s) : La feuille

Indications : Insuffisance circulatoire cérébrale.

Propriétés : Tranquilisante.


Cette plante, qui a inspiré J.J Rousseau et a séduit de nombreux poètes, forme des tapis printaniers dans les sous-bois frais d'Europe. Conseillée au XVIIIème siècle par Mme de Sévigné dans sa correspondance avec sa fille « Enfin, ma bonne, quoi qu'il en soit, consolez-vous et guérissez-vous avec votre bonne pervenche, bien verte et bien amère mais bien spécifique à vos maux et dont vous avez senti de grands effets : rafraîchissez-en cette poitrine enflammée. ». La petite pervenche a acquis aujourd'hui ses lettres de nobless pour son action sur la circulation cérébrale.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Plante vivace à rhizome rampant, blanchâtre. Les tiges sont de deux sortes: les unes stériles, sarmenteuses, longues de 40 à 80 centimètres, étalées ou grimpantes ; les autres florifères, dressées, de 30 à 40 centi-mètres. Les feuilles, opposées, sont pétiolées, ovales, luisantes, d'un vert foncé persistant. Les fleurs, bleues, visibles de février à juin, sont portées sur des pédoncules solitaires à l'aisselle des feuilles. Le fruit est composé de deux follicules cylindriques qui renferment un grand nombre de graines.