index alphabétique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRST U VW X YZTout


ROMARIN

Rosmarinus officinalis.
F. botanique des Lamiacées.


La senteur aux vertus hépatiques

Autre(s) nom(s) : Rosemarine, Encensier, Herbe aux couronnes, Romarin des troubadours

Habitat : Originaire des garrigues de la région méditerranéenne. Pousse à l'état sauvage sur les sols calcaires, jusqu'à 1 500 mètres d'altitude. Désormais cultivé dans toutes les régions d'Europe qui bénéficient d'un climat tempéré aux hivers doux.

Partie(s) utilisée(s) : La feuille

Indications : Ballonnements, Douleurs et spasmes abdominaux.

Propriétés : spasmolytique, Antiseptique pulmonaire, Aromatique, Cholagogue, Cholérétique


L'herbe aux couronnes, tel qu'on le surnomme, a été vénérée dans plusieurs civilisations. Symbole des fêtes, nuptiales ou funéraires, il était abondamment utilisé pour confectionner des couronnes. Tout d'abord destinées à parer les jeunes épouses lors de la cérémonie, ces feuilles ont par la suite orné les têtes des étudiants en Grèce, car le romarin était reconnu pour avoir une action stimulante sur les fonctions mentales. C'est grâce à l'énigmatique reine Donna Isabella de Hongrie qu'il a véritablement pris ses lettres de noblesses. L'histoire veut qu'un ermite ait glissé dans une eau de romarin, la formule d?une éternelle jeunesse. Celle-ci aurait permis à Donna Isabella, septuagénaire, laide, paralytique et goutteuse de retrouver la splendeur de ses 20 ans et de séduire un jeune Roi de Pologne. Histoire vraie romancée ou légende, quoi qu'il en soit, les dames de la Cour de Louis XIV se sont toutes laissées convaincre par les vertus de cette eau de romarin. Ses feuilles renferment une huile essentielle à laquelle il doit également ses propriétés intéressantes sur le système digestif.

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Arbrissaux dont la tige, qui peut atteindre 2 mètres, est couverte d'une écorce grisâtre. Elle se divise en nombreux rameaux opposés, tortueux. Les feuilles opposées, étroites, lancéolées, linéaires, à bords roulés en dessous, sont vert foncé et luisantes à la face supérieure. Les fleurs, bleu violacé, visibles de janvier à mai, sont groupées à l'extrémité des rameaux, à la base des feuilles. Le fruit, ovoïde, est entouré par un calice persistant.