index alphabétique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRST U VW X YZTout


ROSE

Rosa centifolia.
F. botanique des Rosacées.


La fleur de l'amour

Autre(s) nom(s) : Rosier

Habitat : Damas, dans l'ancienne Syrie. Mais la rose se cultive essentiellement dans les régions méditerranéennes.

Partie(s) utilisée(s) : Le pétales.

Indications : Les maux de tête, La fièvre, Les inflammations cutanées, Les troubles du sommeil, La dépression, Les cycles irréguliers et en préparation à l'accouchement.

Propriétés : Sédative, Antidépresseur, Aphrodisiaque, Cicatrisante.


Dans l'Antiquité, la rose était associée à l'amour à la beauté et à la volupté, particulièrement la rose rouge. Selon une légende, les roses étaient blanches à leur création : Vénus, à la vue de son bien-aimé Adonis agonisant, se mit à courir pieds nus ; une épine la blessa et son sang colora la fleur. Dans un autre récit, Bacchus, ivre, poursuivant une nymphe, parvint à la rattraper grâce à un buisson d'épineux qui l'avait arrêtée ; pour le remercier, la divinité de la Vigne et du Vin « le toucha de sa baguette et ordonna qu'il fût couvert de fleurs, dont la belle rougeur veloutée imiterait la nuance que la pudeur et la honte étendaient sur les joues de la nymphe capturée ». La rose est depuis toujours l'objet d'une véritable vénération. Son parfum délicat est particulièrement sensuel. L'essence de rose est probablement la première que les hommes aient distillée. Elle est précieuse : une seule goutte exige une trentaine de fleurs cueillies à la main au petit matin. Il faut distiller environ cinq tonnes de roses pour obtenir un kilo d'essence !

  • PORTRAIT
  • EN PRATIQUE
  • CONSEILS D'UTILISATION
  • CONTRE INDICATIONS
  • LES PRÉPARATIONS
Plantes herbacées muni d'aiguillons. Fleurs solitaires ou en corymbe. Pétales grands, normalement cinq, devenant nombreux, dans les formes cultivées.