Conservation des plantesRéaliser une bonne préparation à base de plantes, aux vertus et aux saveurs optimales, est le fruit d’une rigueur continue dans toutes les étapes de sa fabrication. Voici quelques règles à respecter lors de la conservation des plantes.

La conservation d'une plante se fera selon l'utilisation que l'on veut en faire. Les plantes séchées, lorsqu’il ne reste plus aucune trace d’humidité, se rangent soigneusement et séparément dans des récipients portant le nom de la plante et la date. Il faut choisir des boites ou des bocaux propres, n’ayant pas contenu précédemment un produit dont il aurait gardé l’odeur, et fermer hermétiquement à l'abri de la lumière. Les plantes achetées en vrac chez l’herboriste, ou dont l’emballage est un simple carton, doivent être rangées de la même façon dans les récipients hermétiques.

On peut ainsi conserver des plantes séchés plusieurs années (variable selon les espèces, l'époque de la cueillette...).

Pour les plantes en l'état (infusion, décoction, macération) une conservation supérieure à un an fait perdre plus de 50% de principes actifs.

Pour les préparations à base de plantes fraîches une chaleur supérieure à 100°C (pour en améliorer la conservation) détruit les vitamines et les enzymes indispensables.